facebook en Fran├žais in English

Fondée en 2016, Dharma.house propose une offre complémentaire aux centres de méditation traditionnels. Notre vocation est d'insuffler, et de montrer par l'exemple qu'il est possible de créer, une autre façon de vivre, libre des petitesses ordinaires, affranchie des plaintes concernant nos circonstances et conditions de vie, et exempte de rigidité mentale.

D.h >

Retraites individuelles

Une pratique individuelle est la bienvenue à la maison.

En dehors des retraites collectives, il est possible de prendre du recul quant à ses habitudes, routines et courses (après la montre, après le succès, etc.), pour réfléchir et percevoir la vie d'une nouvelle façon, en prenant le temps d'une « retraite personnelle. »

Au cours d'une telle période, vous pouvez expérimenter, récupérer, guérir, pratiquer, lire (vous avez accès à la bibliothèque), rechercher… et profiter d'autant ou d'aussi peu d'instructions que vous le demandez à Denis (Dharma) ou à Fariyal (coaching en créativité), sans structure de « cours » ou sujet prédéterminés.

Une pratique méditative est encouragée (une expérience préalable de la méditation est recommandée, mais non strictement nécessaire puisqu'un guide sera disponible si c'est utile).

Contactez-nous, pour discuter des détails et de la participation.

Retraites collectives

Questions fréquentes

Restez informé.e de l'actualité et des événements liés à Dharma.house ! Pour vous abonner à notre newsletter, merci de fournir une adresse email :

Parmi les retraites passées, en français, on trouve par exemple Introduction au Bouddhisme, Cultiver la pleine conscience au quotidien (reprogrammée), ou Gestion du stress et équilibre travail / famille.

Les retraites collectives actuellement prévues sont :

Women-only: Spring retreat in English
18–19 mars 2017
Bouddhisme et société : retenue ou engagement ? en français
15–16 avril 2017 (Pâques)

Une semaine avant le premier tour de l'élection présidentielle française de 2017, cette retraite considère la facette « engagée » du Bouddhisme. D'un côté, les moines et nonnes ont un vœu de ne pas servir certaines personnes au détriment d'autres, et l'idée même de comparer des dirigeants est rejetée (Rājā sutta, Ud 2.2). D'un autre côté, le Bouddha a donné un certain nombre de conseils politiques et sociaux, non pas nominativement mais en lien avec les actions qui réduisent ou augmentent la souffrance… Alors, retenue ou engagement ? Détails…

Buddhism and society: restraint or engagement? in English
20–21 mai 2017

« Bouddhisme et société : retenue ou engagement ? », en anglais.

Comment arrêter de se polluer la vie ? en français
24–25 juin 2017

La théorie causale du kamma (en pāḷi, karma en sanskrit) est rejetée par certains comme un simple contexte culturel pour le Bouddha, une explication antique dépassée et aussi erronée qu'une vision géocentrique plaçant la Terre au centre de l'univers. D'autres la rejettent comme une des possibles croyances en un « monde juste » (un biais cognitif qui implique un équilibre ou une justice cosmique, mais qui souvent assigne le blâme aux victimes donc réduit la compassion). Mais la théorie du kamma décrit avant tout comment nos actes présents vont polluer notre avenir. Comment le Bouddha l'a-t-il présentée ? Détails…

How to stop polluting our lives? in English
22–23 juillet 2017

« Comment arrêter de se polluer la vie ? », en anglais.

Zen and martial arts… or how to go beyond fear? in English
26–27 août 2017

« Zen et arts martiaux… ou comment vaincre la peur ? », en anglais.

Zen et arts martiaux… ou comment dépasser ses peurs ? en français
23–24 septembre 2017

Le Bouddhisme Chán (chinois) est associé au temple Shàolín, célèbre pour son kung-fu ; le Bouddhisme Zen (japonais) est intimement associé à la culture martiale japonaises, sa Voie du guerrier (bushido), ses samouraïs. Quel est le lien entre arts martiaux et le Bouddha ayant professé des qualités telles que générosité (dont celle d'offrir la sécurité à l'Autre), retenue, amour, compassion, maîtrise de soi et absence d'aversion ? Et comment pratiquer aujourd'hui ? Détails…

Relations apaisées en français
21–22 octobre 2017

L'expression positive du « non-soi » bouddhique est l'« inter-dépendence »: nous ne sommes pas le centre du monde, et notre existence ne peut être définie qu'« en relation » (avec le contexte, avec les objects, avec l'Autre). Cultiver une paix intérieure demande donc d'établir des relations apaisées avec ceux qui nous entourent: proches, moins proches, amis, enemis… Cette retraite aborde ce qui relève de notre responsabilité et comment ne pas perpétuellement attendre que l'Autre fasse le premier pas. Détails…

Peaceful relationships in English
25–26 novembre 2017

« Relations apaisées », en anglais.

Retraite Zen bilingue
26–30 décembre 2016

Cette retraite va présenter une technique des traditions Chán (en chinois, Zen en japonais), pour voir directement la réalité telle qu'elle est : zhǐguǎn dǎzuò (ou shikantaza), « juste s'asseoir », formalisée par Tiāntóng Rújìng, un moine de l'école Cáodòng (et enseignant de Dōgen, le fondateur de l'école Sōtō au Japon). Souvent, elle est plus simplement appelé zazen.
Détails…

Developing mindfulness in daily life in English
20–21 janvier 2018

« Cultiver la pleine conscience au quotidien », en anglais.

Cultiver la pleine conscience au quotidien en français
27–28 janvier 2018

La méditation fait-elle partie de vos bonnes résolutions pour 2018 ? Un simple ajout à un cours de yoga n'est pas l'idée du siècle : improviser, ou réinventer la roue, en lien avec l'équilibre mental n'est pas des plus responsables ! Pour éviter le sort habituellement réservé à de telles résolutions, mettez toutes les chances de votre côté et assurez-vous un (re)démarrage prometteur ! Détails…

Vous pouvez influencer les retraites collectives à venir — ce qui est programmé, et quand — en nous contactant et en suggérant des sujets.